Tous les articles / Nos nouvelles / Équipe Canada porte sa fiche à 4-4 en battant la Chine au Championnat du monde de curling féminin

Équipe Canada porte sa fiche à 4-4 en battant la Chine au Championnat du monde de curling féminin

SILKEBORG, Danemark – Équipe Canada avance un pas à la fois dans sa tentative de revenir dans la lutte au Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred.

La Canadienne Dana Ferguson regarde son tir, encadrée par les balayeuses Rachel Brown, à gauche, et Sarah Wilkes. (Photo, Fédération mondiale de curling / Céline Stucki)

L’équipe de Chelsea Carey, de Calgary, a franchi un premier pas important, mercredi après-midi, en inscrivant une victoire de 8-7 contre Jie Mei, de la Chine, au Sportscentre de Silkeborg.

Avant le match, les Chinoises partageaient le premier rang du tournoi à la ronde des 13 équipes avec une fiche de 6-1, alors qu’Équipe Canada – Carey est secondée par la vice-capitaine Sarah Wilkes, la deuxième Dana Ferguson, la première Rachel Brown, la substitut Jill Officer, l’entraîneur Dan Carey et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson – était un peu ébranlée à 3-4 après avoir encaissé deux défaites crève-cœur, mardi.

Cette fois-ci, les Canadiennes ont réussi quelque chose qui leur avait échappé, mardi, à savoir protéger leur avance de début de match, tout en résistant à la pression de leurs adversaires vers la fin pour assurer leur victoire.

De fait, la Chine a mené le match pour la première fois en marquant deux points au huitième bout grâce à une superbe double sortie de Rui Wang, qui lance les dernières pierres. Dès la manche suivante, toutefois, le Canada a profité d’une erreur de Wang pour inscrire trois points, puis a neutralisé toutes les occasions de marquer deux points pour les Chinoises dans la dernière manche.

«Je pense que nous avons joué de la même façon qu’hier; c’est juste que nous avons eu des chances dont nous avons pu profiter, aujourd’hui, analysait Chelsea Carey. J’ai dû réussir un coup franc assez stressant dans la quatrième manche parce qu’elles auraient pu marquer quatre ou cinq points si ma pierre roulait à l’extérieur, mais à part ça, c’était un bon duel, avec plusieurs bons lancers des deux côtés. Nous avons été un peu chanceuses en neuvième quand sa pierre a touché une garde, ce qui nous a donné trois points, et nous avons pu sceller notre victoire après ça.»

Le capitaine d’Équipe Canada, Chelsea Carey, a été sur la cible mercredi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Au-delà de cette deuxième moitié de match impressionnante pour le Canada, la façon dont l’équipe a fait face à l’adversité l’est encore davantage. Dans la première manche, Carey a tenté un coup franc pour deux points sur une trajectoire vierge. Sa pierre a trop courbé de façon prononcée, de sorte que l’équipe a dû se contenter d’un point; après la déception de mardi, cette erreur aurait pu grandement affecter l’équipe, au lieu de quoi Carey et ses coéquipières en ont ri, tout simplement.

«Que veux-tu faire d’autre – il faut en rire parfois, notait Carey. On n’aurait jamais pu deviner que la pierre allait courber autant; si je devais la lancer à nouveau, je ferais exactement la même chose.»

La Chine a créé l’égalité avec un point au deuxième bout, puis les équipes se sont échangé des doubles dans les deux manches suivantes. Ce va-et-vient s’est poursuivi jusqu’à la fin de la rencontre avant que le Canada n’assure sa victoire.

«Juste de jouer dix bonnes manches, sans erreurs consécutives, ça fait vraiment du bien, assurait Wilkes. C’est un soulagement, aussi. Nous devions remporter ce match, pas vrai? Nous savons que nous avons le dos au mur maintenant, et que nous devons disputer chaque match comme si c’était notre dernier, et faire de notre mieux. Et donc, ça fait du bien à la confiance; c’est comme ça qu’on a l’habitude de jouer.»

«Nous avions besoin de rebondir, reprenait Carey. La journée a été difficile, hier, parce que nous ne pensions pas mériter de perdre deux fois. Ce n’est pas facile de tourner la page et d’aller de l’avant. Et donc, c’était important de bien faire aujourd’hui. La glace était capricieuse, mais nous sommes restées calmes. Nous nous sentions bien, et nous avons su être patientes pour l’emporter.»

Le Canada disputera deux rencontres mardi : d’abord à 4 h (heures de l’Est) contre Alina Silvana Tirinzoni (4-3), de la Suisse, puis contre la Russe Alina Kovaleva (6-2) à 9 h.

Les six meilleures équipes après le tournoi à la ronde, vendredi, accèdent aux éliminatoires.

Les 12 rencontres du Canada dans le tournoi à la ronde sont diffusées par TSN. Consultez l’horaire de diffusion ici : www.tsn.ca/2018-19-curling-broadcast-schedule-1.593081.

Pour des mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca et suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour le pointage en direct, le classement et la composition des équipes du Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred, allez sur : www.worldcurling.org/wwcc2019.