Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada s’incline contre la Suède au Championnat du monde féminin

Le Canada s’incline contre la Suède au Championnat du monde féminin

SILKEBORG, Danemark – Contre une équipe que plusieurs considèrent comme la meilleure au monde, Équipe Canada ne pouvait pas se permettre beaucoup d’erreurs, vendredi matin, au Sportscenter de Silkeborg.

Rachel Brown, à gauche, et Dana Ferguson écoutent les grandes orientations du match de vendredi. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

Et, globalement, ç’a été le cas. Mais deux erreurs – l’une en septième manche et l’autre en huitième – ont coûté cher alors que l’équipe canadienne de Chelsea Carey s’est inclinée 5-3 contre Anna Hasselborg, de la Suède, au Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred.

Avec cette défaite et une fiche de 5-6, Carey, la vice-capitaine Sarah Wilkes, la deuxième Dana Ferguson, la première Rachel Brown, la substitut Jill Officer, l’entraîneur Dan Carey et l’entraîneure nationale Elaine Dagg-Jackson sont techniquement toujours en vie, mais elles ont besoin de beaucoup d’aide pour continuer.

Le Canada a besoin de battre Madeleine Dupont (3-8) du Danemark dans la dernière rencontre du tournoi à la ronde à 14 h (heures de l’Est), vendredi, en espérant que Jamie Sinclair (6-5), des États-Unis, va perdre sa dernière partie du tournoi à la ronde à 9 h, vendredi, contre Silvana Tirinzoni (7-3) de la Suisse, et que la Japonaise Seina Nakajima (5-5) va perdre ses deux derniers matchs – à 9 h contre Jie Mei (7-4) de la Chine et à 14 h contre Hasselborg et les Suédoises (10-1) – et que l’Allemagne va remporter ses deux derniers matchs, à 9 h contre Oona Kauste (2-9) de la Finlande et à 14 h contre la Suisse.

Le Canada, l’Allemagne et les États-Unis termineraient alors tous à 6-6, à égalité pour la sixième et dernière place pour les éliminatoires; comme les équipes seraient toutes à 1-1 dans les rencontres l’un contre l’autre à l’intérieur de leur groupe, il faudrait avoir recours aux distances du dernier placement pour les départager. Le Canada disposerait alors d’un avantage important sur les États-Unis et l’Allemagne après la séance de vendredi. Les matchs de bris d’égalité ne sont pas utilisés aux championnats du monde.

Agnes Knochenhauer, de Suède, appelle ses coéquipières. (Photo, Fédération mondiale de curling / Richard Gray)

«Nous allons faire notre gros possible ce soir (contre le Danemark), et voir si nous avons un peu d’aide», résumait l’entraîneur Dan Carey.

Le Canada se retrouve dans cette position à cause de deux erreurs cruciales contre les Suédoises, championnes olympiques en titre, qui sont assurées du premier rang du tournoi à la ronde des 13 équipes.

Les Canadiennes avaient disputé six superbes manches, récoltant deux points dans la sixième après avoir obligé les Suédoises à se contenter d’un seul en quatrième pour ouvrir le pointage.

Mais, en septième, la sortie avec force d’appui-pied de Ferguson a juste touché une garde, et les Suédoises en ont profité pour marquer deux points pour prendre les devants.

Une manche plus tard, Carey a tenté un frapper-rouler derrière des gardes de coin pour préparer un double, mais sa pierre a roulé quelques pouces trop loin et ne marquait que le deuxième point; Hasselborg a alors lancé un placement dans la maison pour être en position de marquer deux points, forçant Carey à réussir un placement pour le point qui égalait le pointage.

Puis, en neuvième manche, le Suède a réussi à marquer deux points qui ont placé le Canada le dos au mur.

«Nous avons disputé une bonne sixième manche, mais des erreurs au début de la septième leur ont redonné l’avantage, regrettait Dan Carey. Nous n’avons pas été assez précis quand il le fallait. Ça résume un peu la semaine pour nous.»

Le Canada ne se préoccupera pas de tous ces scénarios dans son dernier match du tournoi à la ronde contre les Danoises.

«Je ne me suis même pas préoccupé de ce soir, tellement j’étais concentré sur ce match-ci, notait Ferguson. J’imagine qu’il va falloir se ressaisir et disputer un bon match ce soir.»

Les 12 rencontres du Canada dans le tournoi à la ronde sont diffusées par TSN. Consultez l’horaire de diffusion ici : www.tsn.ca/2018-19-curling-broadcast-schedule-1.593081.

Pour des mises à jour sur Équipe Canada, visitez le www.curling.ca et suivez-nous sur Twitter, @curlingcanada.

Pour le pointage en direct, le classement et la composition des équipes du Championnat du monde de curling féminin LGT 2019, présenté par Pioneer Hi-Bred, allez sur : www.worldcurling.org/wwcc2019.