Tous les articles / Nos championnats / Le Japon et la Suède demeurent invaincus au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred

Le Japon et la Suède demeurent invaincus au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred

LETHBRIDGE, Alberta – Yuta Matsumura et sa formation japonaise ont fait fi d’un début de match difficile lundi matin pour remporter une victoire de 9-7 en bout supplémentaire contre les Pays-Bas qui leur a permis de porter leur fiche à 4-0 au championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019, présenté par Service Experts Heating, Air Conditioning and Plumbing.

La capitaine de l’équipe japonaise Yuta Matsumura est restée invaincue avec une victoire sur les Pays-Bas lundi matin. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

Le champion en titre, Niklas Edin de la Suède, a également suivi le rythme et se retrouve lui aussi avec un dossier de 4-0 grâce à une victoire facile 8-2 sur l’Allemand Marc Muskatewitz (1-3).

Matsumura, le troisième Tetsuro Shimizu, le deuxième Yasumasa Tanida, le premier Shinya Abe, le substitut Kosuke Aita et l’entraîneur Bob Ursel ont concédé trois points au deuxième bout et tiraient de l’arrière par 4-2 après trois manches avant d’amorcer leur remontée.

« C’est devenu une habitude », a dit Matsumura à propos du déficit auquel faisait face son équipe en début de rencontre.

Jaap Van Dorp et les Pays-Bas (2-2) ont eu une excellente occasion de prendre une avance considérable au troisième bout, alors qu’ils avaient quatre pierres en position de marquer avant que les capitaines ne s’exécutent. Mais, à son dernier lancer, Matsumura a réussi un placement malgré trois gardes néerlandaises et a pu limiter les dégâts à un vol d’un point.

Les Pays-Bas étaient à nouveau en bonne position au quatrième bout jusqu’à ce que le vice-capitaine de 20 ans Wouter Gösgens, qui lance les quatrièmes pierres de l’équipe, retire deux de ses propres gardes en tentant de se faufiler dans une ouverture étroite, une erreur qui a ouvert la porte au Japon. Malgré tout, Matsumura a dû effectuer une double sortie difficile pour inscrire un point.

Le Japon a finalement pris les devants grâce à un vol de deux points au cinquième bout. Les Pays-Bas ont choisi de ne pas tenter un doublé serré et ont plutôt tenté un placement afin de limiter le Japon à un seul point, mais le lancer de Gösgens est demeuré trop à l’extérieur.

« Nous avons laissé filer la victoire, en quelque sorte », a déclaré van Dorp. « Nous avons simplement raté quelques lancers, quelques coups qui n’ont pas fonctionné comme nous le souhaitions et qui ont donné de bonnes occasions à notre adversaire en deuxième moitié de match. Cependant, nous n’avons pas abandonné, nous avons forcé la tenue d’un bout supplémentaire avec un doublé au 10e, mais malheureusement ils n’ont pas raté leur chance au bout suivant. »

Matsumura a déclaré qu’il était satisfait du jeu de son équipe dans l’ensemble, mais « qu’il importait de rester concentré en vue des gros matchs à venir » contre la Suède, le Canada et les États-Unis.

Abe, qui a traduit les propos de Matsumura, parlait quant à lui d’un match difficile au cours duquel l’équipe a gardé sa concentration pour remporter une victoire importante.

« Pour nous, il s’agissait du match le plus important du tournoi à la ronde pour atteindre les éliminatoires », a-t-il dit.

De son côté, Edin a poursuivi sur sa lancée, lui qui n’a eu besoin que de six manches pour disposer de Muskatewitz, qui a lancé la serviette après avoir concédé un bout de quatre points.

Les Allemands Ryan Sherrard, à gauche, et Marc Muskatewitz discutent des options de tir. (Photo, Curling Canada / Michael Burns)

« C’est bien de disputer un court match et de profiter d’un peu de repos », a dit Edin, qui tente d’égaler un record de la compétition en remportant un quatrième titre mondial. « Ça nous est arrivé à quelques occasions de prendre une avance rapide mais ensuite de ralentir la cadence, d’accorder quelques points, et de prolonger inutilement la partie. Le match d’aujourd’hui s’est bien déroulé et, après notre bout de quatre points, nous savions que c’était terminé. »

Edin, le troisième Oskar Eriksson, le deuxième Rasmus Wranå, le premier Christoffer Sundgren, le substitut Daniel Magnusson et l’entraîneur Fredrik Lindberg ont inscrit des doublés aux premier et troisième bouts et ont limité l’Allemagne à un seul point lors des deuxième et quatrième manches.

Dans le seul autre match disputé en matinée, le Sud-Coréen SooHyuk Kim (1-3) a marqué deux points lors du bout supplémentaire pour vaincre le Russe Sergey Glukhov (0-4) par 6-4.

Les deux autres équipes toujours invaincues, celles de Kevin Koe du Canada (4-0) et de Peter de Cruz de la Suisse (3-0), profitaient d’une pause ce matin.

Le championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 se poursuit aujourd’hui avec des séances à 14 h et 19 h (heure des Rocheuses).

Les résultats en direct, le classement et les statistiques du championnat du monde de curling masculin Pioneer Hi-Bred 2019 sont disponibles à l’adresse wmcc2019.worldcurling.org/

TSN / RDS2 assurent une couverture complète du championnat. CLIQUEZ ICI pour l’horaire complet de diffusion.

Pour toute l’information sur les billets, visitez https://www.curling.ca/2019worldmen/billets/?lang=fr