Tous les articles / Nos championnats / Terre-Neuve-et-Labrador profite de l’impact des médias sociaux et de la générosité pour se rendre au Championnat canadien U18

Terre-Neuve-et-Labrador profite de l’impact des médias sociaux et de la générosité pour se rendre au Championnat canadien U18

SHERWOOD PARK, Alberta – L’équipe de Katie Follett, de Terre-Neuve-et-Labrador, a peut-être perdu ses deux premiers matchs au Championnat canadien des moins de 18 ans, mardi, mais, au moins, elle a pu défendre ses chances. Sans l’impact des médias sociaux, la générosité d’un Bon Samaritain et un peu de chance, l’équipe n’aurait pas pu arriver à Sherwood Park, en Alberta, à temps pour la première journée de compétition.

Katie Follett et son équipe de St. John’s, Terre-Neuve, n’étaient pas certaines d’arriver à temps à Sherwood Park, en Alberta, pour la première journée du Championnat canadien des moins de 18 ans 2019. (Photo, Curling Canada/Brian Chick)

En effet, le vol de départ de leur ville a été retardé, de sorte que la capitaine Follett, la vice-capitaine Sarah Chaytor, la deuxième Felicity Snow, la première Rianna French et l’entraîneur Roy Hodder, du RE/NMAX Centre à St. John’s, Terre-Neuve, ont raté le vol de correspondance à Toronto.

Après avoir vérifié auprès de plusieurs compagnies aériennes, elles n’auraient pas pu arriver à Edmonton, et de là à Sherwood Park, avant mardi après-midi au plus tôt. L’équipe aurait donc dû perdre ses deux premiers matchs par défaut. Cette malchance les a forcées, littéralement par tous les moyens, à trouver une autre façon d’arriver au Glen Allan Recreation Complex et au Sherwood Park Curling Club.

«Nous courions partout comme des poules pas de tête pour trouver une façon d’arriver ici avant ce soir», racontait Follett en parlant de la situation qu’elles ont vécue à l’aéroport international Pearson de Toronto.

Mais après trois heures d’efforts, l’équipe commençait à se résigner à l’idée qu’elle allait rater la première journée de la compétition.

C’est alors qu’un tweet a tout changé.

La mère de Follett a écrit un tweet pour demander de l’aide à Air Canada afin que les cinq athlètes (le capitaine de Terre-Neuve-et-Labrador, Joel Krats était avec l’équipe féminine) et leur entraîneur arrivent à temps pour la compétition.

Sans les médias sociaux et l’aide d’un Bon Samaritain, la vice-capitaine de Terre-Neuve-et-Labrador, Sarah Chaytor, n’aurait pas pu lancer une pierre, mardi.  (Photo, Curling Canada/Brian Chick)

Une bénévole dévouée au curling, Jo MacGillivary, a lu le tweet et a offert de conduire l’équipe à Sherwood Park si elle pouvait prendre un vol pour Calgary, où elle habite. L’équipe a réussi à trouver six billets de dernière minute pour le prochain vol vers Calgary qui, coup de chance, avait justement six places de libre!

Avec un signe «Team NL» et des tas de couvertures et des collations, MacGillivary a conduit pendant trois heures pour déposer l’équipe à son hôtel vers 2 h 30, lundi matin.

Grâce à ça, l’équipe a pu disputer ses deux rencontres de mardi.

Les résultats n’ont pas été à la hauteur de leurs attentes avec, d’abord, une défaite de 7-6 contre Jessica Wytrychowski (Airdie Curling Club) de l’Alberta, suivie d’un revers de 5-4 contre Cynthia St-Georges (Laval-sur-le-Lac), du Québec, les deux fois en manche supplémentaire. Mais juste de pouvoir disputer ces deux matchs, c’était déjà beaucoup.

«Après ce que nous avons vécu, jouer ces parties, c’était la meilleure chose qui pouvait nous arriver parce que, à un certain moment, nous ne pensions même pas pouvoir être ici», reconnaissait Follett.

Elles ont aussi pu prendre part à la cérémonie d’ouverture, lundi soir, avec son lancer protocolaire de la première pierre tout à fait inédit, alors que tous les joueurs et les dignitaires ont lancé des pierres de curling gonflables dans les airs. Un moment qu’elles n’oublieront jamais, d’autant plus qu’elles ont bien failli ne pas y participer.

«C’était extra spécial pour nous parce que nous avons pensé pendant un moment que nous en serions privées», ajoutait Follett.

Le Championnat canadien des moins de 18 ans 2019 se poursuit, mercredi, avec des rencontres à 10 h, 14 h et 18 h (heures des Rocheuses).

Pour voir les pointages, les classements, la composition des équipes et l’horaire, consultez le site Web de la compétition : https://www.curling.ca/2019under18/.

Toutes les parties sur la glace C seront diffusées en direct sur la page YouTube de Curling Canada : https://www.youtube.com/curlingcanada .