Tous les articles / Nos nouvelles / Le Canada prêt pour les mondiaux de double mixte et seniors qui débutent samedi en Norvège

Le Canada prêt pour les mondiaux de double mixte et seniors qui débutent samedi en Norvège

Le Canada tentera de conclure la saison de curling avec un trio de médailles d’or lors de la présentation du championnat du monde de double mixte et des championnats du monde seniors masculin et féminin de 2019, qui se mettent en branle samedi à Stavanger, en Norvège.

Le Sørmarka Arena de Stavanger, en Norvège, accueillera les Championnats du monde de double mixte et de curling senior de 2019. En 2013, il a accueilli les championnats d’Europe de curling.(Photo, World Curling Federation)

En double mixte, le duo de Jocelyn Peterman (Winnipeg) et Brett Gallant (Saint-Jean, Terre-Neuve) peut écrire une page d’histoire en devenant la première équipe canadienne à remporter le titre mondial. Chez les seniors, Sherry Anderson (Saskatoon) est à la recherche d’une deuxième couronne mondiale chez les dames, tandis que du côté masculin, Bryan Cochrane (Russell, Ontario) espère faire encore mieux que la médaille d’argent qu’il avait remportée pour le Canada en 2017.

Peterman et Gallant ont remporté le championnat canadien de curling double mixte 2019 en mars. Bien qu’ils en étaient à leur deuxième conquête du titre national (ils avaient également été couronnés en 2016), Peterman et Gallant représenteront le Canada sur la scène internationale en double mixte pour la première fois. L’équipe n’avait pu porter l’uniforme unifolié en 2016 en raison d’un conflit d’horaire.

Jocelyn Peterman et Brett Gallant tenteront de remporter la première médaille d’or du Canada au Championnat du monde de curling en double mixte 2019. (Photo, Curling Canada/Rob Blanchard)

Peterman, Gallant et l’entraîneur national Jeff Stoughton entament leur tournoi à la ronde à l’Aréna Sørmarka avec un match contre les Roumains Iulia Traila et Allen Coliban à 10 h 30 HE (16 h 30 heure locale).

Le Canada se retrouve dans un groupe avec la Biélorussie, le Danemark, Hong Kong, le Japon, la Roumanie, la Suède et l’Ukraine.

Peterman, qui évolue comme deuxième au sein de l’équipe de Jennifer Jones, a représenté le Canada sur la scène internationale à deux reprises au cours de sa carrière. En 2016, elle a évolué comme deuxième pour Chelsea Carey au championnat mondial féminin et, en 2012, elle était la capitaine du Canada au mondial junior.

Gallant, deuxième au sein de l’équipe de Brad Gushue, a évolué trois fois sur la scène internationale. En compagnie de Gushue, il a remporté l’or en 2017 et l’argent en 2018 au championnat du monde masculin. Puis, à l’instar de Peterman, il a été capitaine du Canada au mondial junior, décrochant l’argent en 2009.

Avec 48 pays participants, il s’agit du plus important championnat à ce jour. Cinq nations – le Kosovo, le Mexique, le Nigéria, l’Arabie saoudite et l’Ukraine – participeront à leur première compétition de la Fédération mondiale de curling. Le Taipei chinois en sera à son premier championnat mondial de double mixte, tandis que la Grèce prendra part à son premier événement mondial après avoir participé à des championnats européens organisés par la Fédération mondiale.

Il s’agira de la dernière édition ouverte du championnat du monde de curling double mixte. Un nouveau format à 20 équipes fera ses débuts la saison prochaine et sera accompagné d’un tournoi de qualification de deuxième niveau. Les équipes qui termineront parmi les 16 premières au championnat de cette année se qualifieront automatiquement pour l’édition à 20 équipes de l’année prochaine.

Le Canada occupe le premier rang du classement de la Fédération mondiale à l’aube du championnat. Kaitlyn Lawes et John Morris ont remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques en 2018, Laura Walker et Kirk Muyres ont mérité le bronze au championnat mondial de 2018 et, au mondial 2017, Joanne Courtney et Reid Carruthers avaient remporté l’argent.

La concurrence sera toutefois féroce alors que de nombreux pays tentent de grimper au classement. Le Canada disputera deux matchs importants au sein de son groupe, contre la Suède et le Japon.

La Suède est représentée par Anna Hasselborg, médaillée d’or olympique chez les dames en 2018, et Oskar Eriksson, qui vient de remporter le championnat du monde masculin Pioneer Hi-Bred 2019 en tant que vice-capitaine de Niklas Edin. De son côté, le Japon est représenté par Satsuki Fujisawa, médaillée de bronze olympique chez les femmes en 2018, et son partenaire Tsuyoshi Yamaguchi.

Parmi les autres noms à surveiller, soulignons Kristin Skaslien et Magnus Nedregotten de la Norvège, médaillés de bronze en double mixte aux Olympiques de 2018, ainsi que John Shuster, capitaine de l’équipe masculine des États-Unis qui a remporté le dernier tournoi olympique, et sa partenaire Cory Christensen. 

Les 48 équipes sont divisées en six groupes de huit et disputeront un tournoi à la ronde au sein de leur groupe. Les deux meilleures équipes de chaque groupe, ainsi que les quatre équipes de troisième place qui auront conservé le meilleur dossier lors des tirs au bouton effectués avant les matchs, mériteront leur billet pour la ronde éliminatoire.

RDS diffusera certains matchs du Canada et de la ronde éliminatoire. La couverture débute avec les matchs de tournoi à la ronde contre la Suède (23 avril, 15 h, RDS2, en direct) et le Japon (25 avril, 10 h, RDS INFO, en direct – rediffuser à RDS2 à 12 h 30). Le vendredi 26 avril, RDS diffusera deux matchs de qualification à 7 h (RDS2, en direct) et à 9 h (RDS2, en différé), ainsi que les quarts de finale à midi (RDS2, en direct). Si le Canada participe à une demi-finale, RDS diffusera le match à 12 h 30 (RDS, en différé). Quelles que soient les équipes participantes, RDS diffusera la finale à 16 h (RDS2, en différé).

Certains matchs du championnat du monde de double mixte 2019 seront diffusés en direct sur la chaîne YouTube de la Fédération mondiale de curling. Pour voir l’horaire de diffusion en direct complet, cliquez ici.

Le tournoi à la ronde se termine le jeudi 25 avril et la ronde éliminatoire débute vendredi. Les matchs pour les médailles d’or et de bronze auront lieu le samedi 27 avril à 7 h et à 10 h HE, respectivement.

Visitez http://www.worldcurling.org/wmdcc2019  pour toute l’information sur le championnat.

Les championnats du monde seniors masculin et féminin se mettent également en branle samedi à l’Aréna Sørmarka.

L’équipe nationale féminine senior du Canada, composée de la gauche, Anita Silvernagle, Sherry Anderson, Patty Hersikorn et Brenda Goertzen. (Photo, Curling Canada/Robert Wilson)

Anderson, la vice-capitaine Patty Hersikorn, la deuxième Brenda Goertzen et la première Anita Silvernagle sont de retour pour une deuxième année consécutive et tenteront de défendre avec succès leur titre féminin remporté l’an dernier.

L’équipe de Saskatoon représentera également le Canada aux championnats mondiaux seniors de l’année prochaine, du 18 au 25 avril 2020 à Kelowna, en Colombie-Britannique, après avoir remporté un troisième titre national senior de suite le mois dernier à Chilliwack, également en Colombie-Britannique.

Les Canadiennes participeront à une compétition à 16 équipes réparties dans deux groupes. Le Canada est regroupé avec l’Australie, la Finlande, Hong Kong, la Lituanie, la Russie, la Suède et les États-Unis.

Le Canada entamera son tournoi à la ronde contre la Russie samedi à 6 h HE. Les équipes qui termineront en tête des deux groupes accéderont directement aux demi-finales qui auront lieu le samedi 27 avril à 3 h HE, tandis que les équipes qui termineront aux deuxième et troisième rangs dans chaque groupe participeront aux quarts de finale le vendredi.

Le Canada domine tous les pays avec 12 conquêtes de la médaille d’or chez les dames lors des 17 premières présentations de l’événement.

L’équipe nationale masculine senior du Canada, de la gauche, Ken Sullivan, Morgan Currie, Ian MacAulay et Bryan Cochrane. (Photo, Curling Canada/Robert Wilson)

Du côté masculin, Cochrane, le vice-capitaine Ian MacAulay, le deuxième Morgan Currie, le premier Ken Sullivan et le substitut Paul Adams tentent de remporter une deuxième médaille d’or consécutive pour le Canada aux mondiaux seniors, un an après le sacre du capitaine Wade White.

Cochrane et MacAulay avaient aidé le Canada à décrocher l’argent aux championnats du monde seniors de 2017 et sont de retour avec de nouveaux coéquipiers pour leur deuxième présence sur la scène mondiale.

Le Canada affrontera l’Australie, l’Allemagne, l’Italie, le Kazakhstan, les Pays-Bas, la Norvège et la Russie dans son groupe. Le tableau de 27 équipes est divisé en trois groupes de sept et un de six. 

Les équipes disputent un tournoi à la ronde, les quatre équipes de tête se qualifiant directement pour les quarts de finale qui auront lieu le vendredi soir. Huit autres formations prendront part à des matchs de qualification plus tôt dans la journée dans l’espoir de les y rejoindre. Les demi-finales auront lieu le samedi 27 avril à 3 h HE.

Les Canadiens entameront la compétition contre la Russie samedi à 2 h HE.

Les matchs pour les médailles d’or et de bronze, tant chez les hommes que chez les dames, débuteront à 8 h HE le 27 avril.

Depuis la première présentation des mondiaux seniors en 2002, le Canada a atteint chacune des 17 finales masculines, remportant 10 médailles d’or et sept d’argent.

Pour plus d’informations sur les horaires et la composition des équipes, visitez : http://www.worldcurling.org/wscc2019