Tous les articles / Nos nouvelles / Jones domine le Japon en ouverture de la grande finale de la Coupe du monde

Jones domine le Japon en ouverture de la grande finale de la Coupe du monde

L’équipe de Jennifer Jones a fait ses débuts à la grande finale de la Coupe du monde de curling à Beijing mercredi et, sans surprise, elle a entamé la compétition avec une victoire convaincante. Ce fut l’un des points saillants d’une journée d’ouverture au cours de laquelle le Canada a remporté deux victoires sur une possibilité de cinq.

Jennifer Jones et son équipe de Winnipeg ont remporté mercredi la victoire 10-1 contre le Japonais Satsuki Fujisawa lors de la grande finale de la Coupe du monde de curling à Beijing. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Jones, une double championne du monde, a dominé la médaillée de bronze olympique Satsuki Fujisawa du Japon à l’Aréna Shougang. La capitaine, sa vice-capitaine Kaitlyn Lawes, la deuxième Shannon Birchard et la première Jill Officer n’ont fait qu’une bouchée de l’équipe japonaise, l’emportant au compte de 10-1. Jones a été presque parfaite avec un taux de réussite de 98 % sur ses lancers. Cette précision, combinée au taux de réussite de 54 % de Fujisawa, a permis à la formation de Winnipeg de s’imposer en seulement six bouts.

Jones a marqué trois points grâce à un coup en montée au deuxième bout pour s’emparer d’une avance rapide de 3-0, puis a forcé le Japon à se contenter d’un seul point au troisième. Le Canada a ajouté trois points au quatrième grâce à une sortie facile, avant de voler deux points au cinquième bout et deux autres au sixième.

La victoire a été particulièrement satisfaisante aux yeux de Lawes car son équipe avait subi deux défaites cinglantes aux mains de Fujisawa plus tôt cette saison lors de tournois du Grand Chelem de Curling, soit un revers de 8-2 au Boost National et un revers de 9-3 lors de l’Open canadien Meridian.

« Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. C’est une équipe très talentueuse et nous avions perdu deux fois contre elle cette année », a déclaré Lawes. « Nous savions que ce serait un match difficile et nous voulions y aller un coup à la fois. Heureusement, nous avons pris l’avantage tôt dans le match et en avons profité. »

Équipe Jones poursuit son parcours mercredi soir avec un duel contre la Chinoise Yilun Jiang à 20 h 30 (heure de l’Est).

Le Canadien Kevin Koe n’a pu vaincre l’équipe suisse dirigée par Yannick Schwaller, mercredi, lors d’une défaite de 6-2. (Photo, World Curling Federation/Céline Stucki)

Du côté des hommes, le Canada a perdu ses deux matchs mercredi.

L’équipe de Calgary composée du capitaine Kevin Koe, du vice-capitaine B.J. Neufeld, du deuxième Colton Flasch et du premier Denni Neufeld ont perdu 6-2 contre le Suisse Yannick Schwaller. Tirant de l’arrière par deux points au septième bout, Koe a choisi de sortir sa propre pierre du jeu pour conserver le marteau au dernier bout, au lieu d’égaler la marque mais d’abandonner le marteau. Cependant, la décision n’a pas été payante puisque Koe s’est retrouvé face à un doublé difficile sur son dernier lancer à la manche ultime. Sa pierre n’a pas courbé suffisamment et la Suisse a mérité la victoire grâce à un vol de deux points.

Dans l’autre duel masculin, Matt Dunstone de Regina a encaissé une défaite de 7-6 en fusillade contre le champion olympique en titre, John Shuster des États-Unis. Dunstone, le vice-capitaine Braeden Moskowy, le deuxième Catlin Schneider et le premier Dustin Kidby tiraient de l’arrière par 5-1 après quatre bouts mais ont refusé de baisser les bras. Le Canada a inscrit un point au cinquième et a ensuite égalé la marque grâce à un vol de trois au sixième. Les adversaires ont ensuite échangé des bouts d’un point pour forcer la fusillade. Dunstone a placé sa pierre à l’intérieur du cercle de quatre pieds, mais Shuster a placé la sienne sur le bouton pour l’emporter.

Les deux équipes masculines du Canada disputeront chacune deux matchs jeudi. Koe affrontera le Norvégien Thomas Ulsrud à minuit et l’Écossais Ross Paterson à 7 h 30. De son côté, Dunstone se mesurera au champion du monde en titre, le Suédois Niklas Edin, à minuit, puis au Chinois Qiang Zou à 7 h 30.

En double mixte, le Canada a entamé le tournoi avec un gain et un revers.

Laura Walker et Kirk Muyres (Edmonton / Saskatoon) ont battu l’équipe chinoise de Cao Chang et Yuan Mingjie par 7-3. Walker et Muyres ont ouvert la marque avec un doublé au premier bout et ont volé un point au deuxième pour s’emparer d’une avance rapide de 3-0. Ils ont ajouté des doublés aux cinquième et septième bouts, tout en limitant la Chine à des simples aux troisième, quatrième et sixième engagements.

Le deuxième duo canadien composé de Kadriana Sahaidak et Colton Lott, originaires de Winnipeg Beach, au Manitoba, a amorcé la grande finale avec une défaite 6-5 face aux médaillées de bronze olympique de 2018, Kristin Skaslien et Magnus Nedregotten de la Norvège. Le Canada menait 3-1 après les trois premières manches, mais la Norvège a repris l’avantage avec un triplé au quatrième bout et un vol d’un point au cinquième. Les Canadiens ont nivelé le pointage avec des simples aux sixième et septième bouts, mais leurs adversaires ont inscrit le point de la victoire au huitième.

Les deux équipes de double mixte disputeront deux matchs demain à Beijing. Walker et Muyres affronteront Sarah Anderson et Korey Dropkin des États-Unis mercredi soir à 20 h 30 heure de l’Est, puis les Suisses Michele Jaeggi et Sven Michel à 4 h. Aux mêmes heures, Sahaidak et Lott affronteront les Suisses Jenny Perret et Martin Rios, puis les Russes Maria Komarova et Daniil Goriachev.

Le personnel d’entraîneurs canadien est composé de Nolan Thiessen, Paul Webster et Geoff Walker.

Toutes les équipes disputent un tournoi à la ronde double au sein de leur groupe de quatre équipes de mercredi à samedi. Les formations de tête de chaque groupe se qualifieront pour les finales, qui auront lieu dimanche.

La bourse pour les gagnants des finales masculine et féminine est de 27 000 $ USD et les équipes perdantes méritent 13 000 $. En double mixte, le premier prix est de 13 500 $ et les médaillés d’argent reçoivent 6 500 $. De plus, chaque victoire lors du tournoi à la ronde vaut 3 000 $ pour les équipes à quatre joueurs et 1 500 $ en double mixte.

Consultez l’horaire complet et les informations sur toutes les équipes en compétition à Beijing en CLIQUANT ICI.

Pour de plus amples informations sur la Coupe du monde de curling, CLIQUEZ ICI.

Certains matchs de la grande finale de la Coupe du monde de curling seront diffusés par TSN ainsi que sur la chaîne YouTube de la Fédération mondiale de curling.

Voici les plans de diffusion de TSN (heure de l’Est; sujet à changement) :

  • • Jeudi 4 h, DM, Canada (Walker / Muyres) vs Suisse (Jaeggi / Michel), TSN1 / 3
  • • Jeudi 7 h 30, hommes, Canada (Dunstone) vs China (Ba), TSN1 / 3
  • • Jeudi 20 h 30, femmes, Canada (Jones) vs É.-U. (Roth), TSN.ca / TSN App (en différé TSN2 @ 2 h 30)
  • • Vendredi minuit, hommes, Canada (Dunstone) vs É.-U. (Shuster), TSN2
  • • Samedi 7 h 30, femmes, Canada (Jones) vs É.-U. (Roth), TSN4
  • • Samedi 21 h, finale masculine, TSN2
  • • Dimanche 1 h, finale du double mixte, TSN1
  • • Dimanche 4 h, finale féminine, TSN1