Tous les articles / News / Résumé du circuit mondial de curling (WCT) : Epping conserve son titre à la classique Shorty Jenkins

Résumé du circuit mondial de curling (WCT) : Epping conserve son titre à la classique Shorty Jenkins

Le Torontois John Epping a remporté le tournoi AMJ Campbell Shorty Jenkins Classic.

Matt Camm, à gauche, et John Epping lancent après avoir remporté deux tournois consécutifs de la tournée mondiale de curling, dont la classique Shorty Jenkins à Cornwall, en Ontario. – La ville natale de Camm. (Photo, Curling Canada/Michael Burns)

Non, ce n’est pas une manchette de l’année dernière. Ou de 2012. Ou de 2011.

Pour la deuxième année consécutive et pour la quatrième fois au total, Epping a mené son quatuor à la victoire lors du match ultime, contre Brad Jacobs de Sault Ste. Marie, en Ontario, qui était lui aussi à la recherche de son quatrième titre à la classique annuelle. Epping a vaincu Jacobs au compte de 5-3 en finale, vengeant ainsi sa seule défaite du week-end subie face à Jacobs lors du tournoi à la ronde.

Bien que les coéquipiers d’Epping aient changé au fil des ans, les résultats demeurent constants. Son nouvel alignement complété par Ryan Fry, Matt Camm et Brent Laing a remporté une bourse de 15 000 $. Il s’agissait de leur deuxième triomphe sur le circuit mondial de curling (World Curling Tour) en autant de semaines après leur victoire au Stu Sells Tankard à Oakville, en Ontario, il y a sept jours.

Epping et son équipe ont obtenu 86,719 points de l’ordre du mérite du WCT, ce qui leur a permis de s’emparer de la deuxième place du classement actuel. Jacobs a récolté 10 000 $ et 63,594 points, ce qui place son équipe au sixième échelon.

Chez les dames, Jennifer Jones de Winnipeg a remporté la compétition sans subir une seule défaite, amassant 10 000 $ et 70,312 points. À son premier tournoi de la saison, Jones s’est retrouvée face à une adversaire familière en finale. Jill Officer, une coéquipière de longue date, évoluait comme remplaçante au sein d’une autre équipe de Winnipeg dirigée par la capitaine Tracy Fleury et incluant la nièce d’Officer, Kristin MacCuish, à la position de première.

Jones a gagné la finale par 6-4 en compagnie de Kaitlyn Lawes, Jocelyn Peterman et Dawn McEwen. Fleury a récolté 7 000 $ pour sa deuxième place.

Rachel Homan d’Ottawa a atteint la ronde demi-finale, s’y inclinant face à Fleury. Le quatuor d’Homan a toutefois amassé assez de points pour récupérer la première position du classement du WCT. Après le tournoi de la semaine dernière à Oakville, la Suissesse Silvana Tirinzoni avait brièvement pris la tête.

Également du côté féminin, plusieurs excellentes équipes étaient à Edmonton pour participer au Booster Juice Shoot-Out. Kerri Einarson de Gimli, au Manitoba, a battu Chelsea Carey de Calgary en finale, remportant 8 000 $ et 57,361 points. Cette victoire permet à Einarson de prendre la troisième place du classement du WCT.

Carey a obtenu 5 000 $ et 42,065 points pour sa deuxième position.

Les formations canadiennes surveilleront les totaux de points de près au fur et à mesure que le système de classement des équipes canadiennes évoluera au cours de la première moitié de la saison. Bien que certaines équipes soient déjà qualifiées pour la Coupe Canada Home Hardware, qui aura lieu du 27 novembre au 1er décembre, en fonction du classement de la saison dernière, les points amassés cette saison seront utilisés pour déterminer les autres équipes qui participeront à la compétition qui se déroulera à Leduc, en Alberta.

À propos Brian Chick

Brian Chick is a life-long curler and coach, and a frequent contributor to the Curling Canada's multimedia and development projects.