Tous les articles / Nos nouvelles / Curling Canada clôture ses rencontres annuelles à Kanata, Ont.

Curling Canada clôture ses rencontres annuelles à Kanata, Ont.

Lors du Congrès national de curling 2019 et de son assemblée générale annuelle tenus cette fin de semaine à Kanata, Ontario, Curling Canada a dévoilé plusieurs nouveautés : Un nouvel événement de développement pour les moins de 15 ans, de nouvelles occasions pour des athlètes de curling talentueux de travailler avec des équipes actuelles ainsi que de nombreuses visions pour l’avenir du curling au Canada.

Les gouverneurs, les délégués et les participants à l’assemblée générale annuelle de Curling Canada 2019 à Kanata, en Ontario. (Photo, Curling Canada / Neal Valois)

Des représentants des 14 associations membres s’y étaient réunis avec les membres du Bureau des gouverneurs ainsi que des membres du personnel de Curling Canada.

Deux importantes initiatives furent dévoilées.

La première offrira l’occasion à des athlètes dont le cv fera état de réalisations au niveau national et international de consulter des équipes lors de championnats masculins, féminins ou de double mixte sanctionnés.

Afin de soumettre une demande pour être désigné comme consultant de haute performance de Curling Canada, un athlète doit :

• avoir gagné un Brier, un Scotties, une Coupe Canada ou trois championnats de la série Grand Slam (ceci n’inclut pas les 5e joueurs);
• avoir démontré de l’intérêt dans le soutien des équipes faisant partie du programme canadien  de haute performance.

Le président de Curling Alberta, Curtis Fairhurst (à gauche) et le vice-président, Steven Young (à droite), acceptent la Coupe MA de la présidente sortante du conseil de Curling Canada, Maureen Miller. (Photo, Curling Canada / Neil Valois)

La totalité des informations sur cette initiative se retrouveront bientôt sur le site curling.ca.

Voici ce qu’en avait à dire M. Gerry Peckham, directeur du programme de haute performance chez Curling Canada : «Nous avons ici au Canada le bonheur d’avoir une grande richesse d’expérience en curling et je sais qu’il y a un réel souhait pour nos athlètes reconnus d’être capable de transmettre leurs connaissances et expériences à cette nouvelle génération d’athlètes de haut niveau. Nous voulons mettre en place un programme complet de soutien pour nos athlètes ce qui implique d’avoir accès aux expériences de haute compétition de la part de ceux et celles qui en ont déjà vécues et ces gens ont beaucoup à offrir à nos équipes d’aujourd’hui. Je me dois de donner une grosse part du crédit pour cette importante initiative à Rick Lang, notre ancien entraîneur de l’équipe masculine ainsi qu’aux athlètes, entraîneurs et consultants de haut niveau, tous tenus en haute estime et qui ont contribué au processus menant à la mise en œuvre de cette initiative.»

Rick Lang a consulté toute une panoplie d’athlètes dont Marc Kennedy, Jill Officer, John Morris, Jennifer Jones, Brent Laing, Sherry Middaugh, Reid Carruthers, Amy Nixon, Cathy Overton-Clapham, Glenn Howard, Wayne Middaugh, Dan Carey, Nolan Thiessen, Pat Simmons et Marcel Rocque. Il a aussi rencontré les entraîneurs/consultants Rob Krepps, Adam Kingsbury, Lesley McEwan, Elaine Dagg-Jackson. Helen Radford, Earle Morris, Jeff Stoughton, Kyle Paquette et Melissa Soligo.

Le vice-président de CURLSASK, Jim Wilson, à gauche, et la présidente, Christy Walker, au centre, acceptent la Coupe des gouverneurs de la présidente sortante du conseil de Curling Canada, Maureen Miller. (Photo, Curling Canada / Neil Valois)

Dans un autre ordre d’idées, Curling Canada continuera d’accroître son engagement auprès de la prochaine génération de curleurs en mettant sur pied, dès la saison 2020-2021, du Rockfest U-15.

Il y aura d’abord une compétition au niveau du club, les gagnants U-15 s’affrontant ensuite lors de quatre compétitions régionales sanctionnées par Curling Canada. À la fin, 20 athlètes de chacune de ces quatre compétitions régionales se qualifieront pour le Rockfest canadien U-15. Ils participeront à la fois à des compétitions en simple et en mixte, mettant l’accent sur le développement des habiletés et leur donnant l’occasion d’évoluer à toutes les positions durant le Rockfest.

Peter Muir, président de Curl BC, à gauche, et Teri Palynchuk, vice-présidente, acceptent la Coupe de la Fondation Curling Canada de la part de Brodie Bazinet, directrice du programme philanthropique de Curling Canada, deuxième à droite, et de Maureen Miller, présidente sortante du conseil d’administration de Curling Canada. (Photo, Curling Canada / Neil Valois)

Voici les propos d’Helen Radford, directrice chez Curling Canada des programmes Youth Curling et NextGen:« D’abord et avant tout, ce sera une occasion amusante pour des athlètes individuels qui commencent leur parcours dans un sport qu’ils pourront pratiquer toute leur vie et l’occasion pour eux d’interagir avec leurs semblables et des entraîneurs de partout au Canada. C’est aussi, pour Curling Canada, un élément clé dans l’identification des athlètes talentueux. Nous sommes à la recherche de ces athlètes qui représenteront leur province ou territoire lors de futurs compétitions nationales ou qui auront la feuille d’érable dans leur dos à des Mondiaux ou des Jeux Olympiques.»

La présidente-directrice générale de Curling Canada, Katherine Henderson, à gauche, et Maureen Miller, membre du tableau d’honneur du tableau d’honneur exécutif du Canadian Curling Hall of Fame. (Photo, Curling Canada / Neil Valois)

Lors du Congrès national de curling, il fut question de Safe Sport, de la gestion des risques, de la planification de compétitions. Deloitte Canada en a aussi profité pour révéler le contenu d’une étude sur la structure du curling au pays et ce qui pourrait être fait pour l’améliorer.

Selon Katherine Henderson, directrice-générale de Curling Canada, «C’est une expérience des plus positives que de pouvoir réunir tout le monde sous un même toit afin de discuter de notre sport et de voir de quelles façons on peut le rendre meilleur. Nous avons  beaucoup de travail difficile à accomplir mais il en résultera de formidables occasions pour toutes les catégories de joueurs et joueuses partout au pays.»

La présidente-directrice générale de Curling Canada, Katherine Henderson, à gauche, et Resby Coutts, membre du tableau d’honneur du tableau d’honneur exécutif du Canadian Curling Hall of Fame. (Photo, Curling Canada / Neil Valois)

Curling Canada a aussi accueilli trois nouveaux gouverneurs au sein de son Bureau des gouverneurs. Chana Martineau d’Edmonton, Mitch Minken de Swift Current, Sask. et Cathy Dalziel d’Eastern Passage, Nlle-Écosse.

Ils remplacent les gouverneurs sortants Resby Coutts, président du Bureau en 2017-2018 et Maureen Miller, présidente en 2018-2019 qui terminent leur mandat ainsi que Brad Gibb, qui a remis sa démission. Les mandats de Martineau et de Minken seront de quatre ans alors que Dalziel remplacera Gibb qui avait encore deux ans à faire.

John Shea d’Ottawa a été élu président du Bureau des gouverneurs pour l’année 2019-2020.

Pat B. Reid, à gauche, avec le nouveau membre du Temple de la renommée canadien du curling, Dave Parkes. (Photo, Curling Canada / Dave Parkes)

Trois prix furent aussi remis et un nouveau membre du Temple de la renommée du curling canadien fut honoré lors du souper de célébration annuel de Curling Canada.

Curling Alberta a remporté sa 5e Coupe des Associations membres, présentée par TSN et remise à l’association avec la meilleure moyenne de résultats lors des championnats nationaux en 2018-2019. Elle avait précédemment remporté la Coupe en 2015-2016, 2013-2014, 2011-2012 et 2010-2011.

CurlSask a remporté la Coupe des Gouverneurs pour avoir été l’association avec la meilleure amélioration entre les résultats de 2017-2018 et 2018-2019.

On a également remis à CurlBc la Coupe de la Fondation Curling Canada pour avoir été l’association avec la meilleure moyenne de résultats lors des quatre championnats juniors, soit les  championnats juniors U-21 New Holland et les championnats canadiens U-18.

Tel qu’annoncé en mars dernier, l’ancien directeur-général de Curling Canada Dave Parkes a été officiellement fait membre du Temple de la renommée du curling canadien.

M. Coutts et Mme Miller, en tant qu’anciens présidents du Bureau des gouverneurs, furent officiellement faits membres de la Liste d’honneur des administrateurs du Temple.