Tous les articles / Nos championnats / L’Ontario-Nord se paie une place au Tournoi Scotties

L’Ontario-Nord se paie une place au Tournoi Scotties

Tracy Horgan, de l’Ontario-Nord, est entrée dans les livres d’histoire du curling samedi après-midi. Triomphant 7-6 sur Kerry Galusha, des Territoires du Nord-Ouest, Horgan devient la première représentante de l’Ontario-Nord au Tournoi des Cœurs Scotties.

 Nord de l'Ontario sauter Tracy Horgan, top, encourager balayeuses Jenna Enge, à gauche et Amanda Portes cours de l'action le samedi après-midi. (Photo, ACC / Andrew Klaver)


Nord de l’Ontario sauter Tracy Horgan, top, encourager balayeuses Jenna Enge, à gauche et Amanda Portes cours de l’action le samedi après-midi. (Photo, ACC / Andrew Klaver)

Horgan a remporté la victoire dans un mini-tournoi de pré-qualification pour continuer dans le tournoi principal du Championnat canadien de curling féminin. C’est d’ailleurs la première fois où un tournoi de pré-qualification se dispute au Scotties.

Entre temps, à la première ronde du tournoi principal du Scotties 2015, Rachel Homan et Équipe Canada ont vaincu Lauren Mann du Québec 6-4; Mary-Anne Arsenault, de Nouvelle-Écosse, l’a emporté 12-7 sur Heather Strong, de Terre-Neuve et Labrador; et la Saskatchewanaise Stefanie Lawton a eu la haute main sur Patti Knezevic, de Colombie-Britannique, dans une décision 8-2.

«Je crois que le sentiment principal est un de soulagement,» a dit Horgan après son match. «Sur le plan émotionnel, les quelques derniers matchs ont été très intenses. Nous sommes super heureuses. Nous ne voulions pas rentrer chez nous. Nous voulions continuer à jouer pour le reste de la semaine.»

Elle a reconnu que c’est très spécial d’être la première équipe à représenter l’Ontario-Nord au Tournoi Scotties.

«Nous sommes fières de représenter l’Ontario-Nord,» a déclaré la capitaine sudburoise.

Horgan menait 3-2, sans le marteau, quand elle a volé trois points au sixième bout. Quand le dernier coup de Galusha a glissé à travers la maison, l’énergie a basculé. Toutes les deux capitaines disent que c’était le point tournant du match.

«Le vol nous a certainement donné de l’élan,» a indiqué Horgan. «C’était un match bien joué, beaucoup mieux que le premier match que nous avons contesté contre elles. Toutes les deux équipes se sont acquittées très bien. Je crois que l’une ou l’autre des équipes aurait pu gagner en fin de compte.»

Horgan avait vaincu Galusha 10-5 dans leur première confrontation du tournoi de pré-qualification.

«Nous avons joué super bien,» a dit Galusha. «Je pense qu’un seul coup a décidé la victoire. Si j’avais la chance de refaire, j’aurais probablement lancé de ma même manière. C’était un coup parmi beaucoup d’autres. Nous avons remonté la pente.»

2014 Scotties Tournament of HeartsLa défaite a éliminé l’équipe des Territoires du tournoi. Et le visage de Galusha en disait long sur la déception qu’elle ressentait.

«Je ne suis pas souvent prise d’émotion, mais de mon point de vue, un seul coup a décidé notre destin. Et c’est ce que je trouve le plus difficile à avaler. Notre semaine a pris fin. Je souhaite bonne chance et bon courage à Horgan. C’est une bonne équipe, et elles vont probablement se qualifier aux éliminatoires. Ce sont des filles très sympas et je leur souhaite que de bonnes choses.»

L’équipe saskatchewanaise de Lawton avait l’air en forme dès le premier coup, volant cinq points avant que son adversaire Knezevic n’ait même su enregistrer un seul.

«C’était une bonne partie, un bon départ, pour nous familiariser avec la glace et nous accoutumer au nouvel alignement,» a indiqué Lawton.

La deuxième habituelle de Lawton, Sherri Singler, s’est foulé la cheville et doit manquer le tournoi. La remplaçante Stephanie Schmidt occupe donc le poste de deuxième au Scotties.

Lawton se dit contente d’avoir amorcé le tournoi par une victoire.

«Évidemment, c’est une longue semaine, mais je pense qu’un bon départ est une des clés du succès. Cela donne de la confiance pour aborder le prochain match. Nous nous confrontons prochainement à Équipe Canada, donc cet élan va nous servir. Nous tenions à partir du bon pied, à bien jouer. Et nous avons réussi cette mission.»

La foule donnait un appui enthousiaste à l’équipe saskatchewanaise, phénomène dont Lawton était bien consciente.

«C’est très cool, cette sorte de soutien. C’est splendide. Le match est long, et il faut faire pause pour respirer, apprécier l’atmosphère et la foule, et s’amuser un peu aussi. C’est beau.»

Pour sa part, Homan a contrôlé son match contre Mann, mais cela ne voulait aucunement dire que la capitaine québécoise se laissait faire.

Avec trois marqueurs adverses sur la glace au huitième bout, Homan a réussi un beau frapper-et-rouler à partir d’une de ses propres pierres pour marquer un point et ouvrir une avance 6-2. Mais le Québec a riposté avec deux points au neuvième bout pour rendre le 10e d’autant plus intéressant.

 Saskatchewan Stefanie Lawton sauter crie des instructions pour balayeuses. (Photo, ACC / Andrew Klaver)


Saskatchewan Stefanie Lawton sauter crie des instructions pour balayeuses. (Photo, ACC / Andrew Klaver)

«Toutes les deux équipes ont bien fait. C’était un match serré au dernier bout,» a dit Homan, double championne en titre du Tournoi Scotties. «Je suis contente de commencer par une victoire et renforcer la confiance tout en apprenant la glace en même temps.»

Elle a dit qu’elle ne regardait pas spécifiquement vers le match contre la Saskatchewan dans la ronde de samedi soir.

«Tous les matchs sont égaux. Il faut viser la victoire à chaque fois. Aucun match n’est facile.»

Arsenault a enregistré des bouts de trois, quatre et cinq points en route vers une victoire 12-7 sur Heather Strong, de Terre-Neuve et Labrador.

Avec une marque égale 7-7 après huit bouts, la partie semblait sur la voie de se décider au dernier coup. Puis Arsenault a marqué cinq points au neuvième bout.

La capitaine néo-écossaise ne peut se souvenir d’aucun autre match où elle ait enregistré trois, quatre et cinq points.

«Je crois que c’était un premier pour moi,» a-t-elle dit.

À part ces bouts énormes, Arsenault a indiqué qu’il s’agissait d’un «premier match typique d’un tournoi majeur, où on essaie de maîtriser à la fois les pierres et la glace.»

Le Tournoi des Cœurs Scotties 2015 continue samedi soir avec une autre ronde à 19h00, HNC.

Pour en savoir plus sur les billets et les autres détails sur l’événement, visitez le https://www.curling.ca/2015scotties-en/

Pour accéder à l’horaire complet de l’événement, visitez le https://www.curling.ca/2015scotties-en/draw-schedule/

TSN (RDS2 en français), partenaire exclusif en radiodiffusion de la Saison des champions de l’ACC, assurera une couverture complète du Tournoi des Cœurs Scotties 2015.