Tous les articles / Nos nouvelles / Confirmation de l’expansion des championnats juniors et de la refonte du programme d’aide au curling à l’AGA 2018 de Curling Canada

Confirmation de l’expansion des championnats juniors et de la refonte du programme d’aide au curling à l’AGA 2018 de Curling Canada

Curling Canada donnera à un plus grand nombre de jeunes curleurs la possibilité de participer à des championnats nationaux en augmentant le nombre d’équipes aux championnats juniors canadiens des moins de 21 ans New Holland et aux championnats canadiens des moins de 18 ans, à compter de la saison 2020-2021.

Les gouverneurs de conseil d’administration, le personnel de Curling Canada, les présidents des associations membres et les directeurs généraux, ainsi que les délégués, se réunissent pour une photo de groupe à l’assemblée générale annuelle de Curling Canada 2018 à Ottawa. (Photo, Curling Canada / Neil Valois

Ce fut l’une des décisions prises lors du congrès national de curling 2018, qui s’est terminé samedi par la tenue de l’Assemblée générale annuelle de Curling Canada à Ottawa.

Les gouverneurs de Curling Canada Resby Coutts (à l’extrême droite) et Scott Comfort (à l’extrême gauche) remettent la Coupe des associations membres, présentée par TSN, au président de CurlON, Doug Kreviazuk, à gauche, et à la directrice Elaine Brimicombe. (Photo Curling Canada/Neil Valois.

En plus d’augmenter le nombre d’équipes qui participeront aux deux événements – actuellement, une équipe de chacune des 14 associations membres du Canada participe à ces championnats – les juniors canadiens New Holland seront disputés plus tard dans la saison. Actuellement, l’événement se déroule en janvier et, à partir de 2021, il aura lieu en mars.

Deux gouverneurs de Curling Canada, Resby Coutts (à l’extrême gauche) et Scott Comfort (à l’extrême droite) présentent la Coupe des Gouverneurs à la présidente de la Nova Scotia Curling Association, Cathy Dalziel. (Photo Curling Canada/Neil Valois)

Cela signifie que les champions canadiens de l’édition 2021 des juniors canadiens des moins de 21 ans New Holland ne participeront pas aux championnats du monde juniors avant la saison suivante (2021-2022). Par conséquent, les règles concernant l’âge d’admissibilité pour les juniors canadiens New Holland 2021 seront modifiées afin que les joueurs puissent participer la saison suivante aux championnats du monde juniors des moins de 21 ans. Les joueurs qui prendront part aux juniors canadiens New Holland 2021 devront être âgés de 20 ans ou moins au 30 juin 2021.

Resby Coutts, gouverneur de Curling Canada (à l’extrême gauche) et Brodie Bazinet, gestionnaire de la Fondation Curling Canada (à l’extrême droite) remettent la Coupe de la Fondation Curling Canada à Cathy Dalziel, présidente de la Nova Scotia Curling Association. (Photo Curling Canada/Neil Valois)

Les détails entourant la sélection des équipes canadiennes qui participeront aux mondiaux juniors de 2021, ainsi que le nombre d’équipes et le format pour les championnats juniors canadiens des moins de 21 ans New Holland et les championnats canadiens des moins de 18 ans de 2021, seront dévoilés à une date ultérieure. .

Peter Inch, gouverneur de Curling Canada (à gauche) accueille Patricia Ray au sein du Temple de la renommée du curling canadien. (Photo Curling Canada/Neil Valois)

« Nous discutons de cette question depuis quelque temps dans le cadre de nos plans de développement à long terme de l’athlète, a déclaré Helen Radford, gestionnaire du volet curling jeunesse et de NextGen de Curling Canada. L’idée est de donner à un plus grand nombre de jeunes curleurs la possibilité de concourir au niveau national, en plus de prolonger leurs saisons. Dans le système actuel, il n’y avait plus d’enjeu pour de nombreux curleurs de moins de 21 ans après leurs championnats provinciaux à la fin décembre. De plus, les équipes que nous enverrons aux championnats du monde seront beaucoup mieux préparées pour ce niveau de compétition.

La directrice générale de Curling Canada, Katherine Henderson (à droite) en compagnie de membres de la famille de David Beesly : son fils Dan Beesly et son épouse Mary Opper. David Beesley a été intronisé à titre posthume au Temple de la renommée du curling canadien, vendredi. (Photo Curling Canada/Neil Valois)

« Bien que ces championnats canadiens soient des événements de haute performance, ils sont aussi des événements de développement alors que nous travaillons au développement de nos champions qui s’imposeront au Brier Tim Hortons, au Tournoi des cœurs et aux Jeux olympiques d’ici 10 ans. »

Hugh Avery, ancien gouverneur de Curling Canada (à droite) accueille Peter Inch au sein du Temple de la renommée du curling canadien. (Photo Curling Canada/Neil Valois)

Curling Canada a également dévoilé un programme d’aide au curling remanié qui permettra aux centres de curling canadiens d’obtenir des prêts à faible taux d’intérêt de Curling Canada pour les aider à demeurer viables à long terme et leur fournir des capitaux pour des éléments tels que les toitures, les refroidisseurs, les compresseurs, l’éclairage, la rénovation de zones chauffées et les pierres de curling.

« Nous savons depuis longtemps que les centres de curling du Canada ont besoin de notre soutien pour rester en bonne santé et viables, et nous sommes extrêmement heureux d’être en mesure d’offrir cette aide, » a déclaré Katherine Henderson, chef de la direction de Curling Canada.

La procédure pour les demandes de prêt sera annoncée au cours des prochaines semaines.

Curling Canada a également accueilli l’Association canadienne des sports pour sourds en tant qu’organisation affiliée. L’ACSS remplace l’Association canadienne de curling pour sourds, auparavant affiliée, qui a été dissoute il y a un an et qui a été incorporée à l’Association canadienne des sports pour sourds.

Par ailleurs, une nouvelle présidente du conseil, quoique bien connue, et quatre membres du conseil des gouverneurs de Curling Canada sont en place pour la saison 2018-2019.

Maureen Miller, de Yellowknife, a été élue pour un deuxième mandat à la présidence du conseil des gouverneurs. À son premier passage en tant que membre du conseil, elle avait été présidente pendant la saison 2002-2003.

La médaillée de bronze aux Jeux olympiques de 2006, Amy Nixon, de Calgary, ainsi que Donna Krotz, de London, en Ontario, Paul Addison, de Saanichton, en Colombie-Britannique, et Sam Antila, de Thompson, au Manitoba, ont été élus au conseil.

Ils remplacent les gouverneurs sortants Catherine Hughes, Peter Inch, Lena West et Scott Comfort.

De plus, trois prix annuels ont été remis et trois nouveaux membres ont été intronisés au Temple de la renommée du curling canadien lors du souper de célébration de Curling Canada 2018.

L’Association de curling de la Nouvelle-Écosse a été honorée deux fois plutôt qu’une, remportant la Coupe des gouverneurs (plus forte amélioration moyenne aux championnats de Curling Canada de 2016-2017 à 2017-2018) et la nouvelle Coupe de la Fondation Curling Canada (meilleures performances moyennes lors des quatre championnats canadiens de curling jeunesse : les championnats juniors canadiens des moins de 21 ans New Holland et les championnats canadiens des moins de 18 ans).

Pendant ce temps, CurlON remportait pour la deuxième année consécutive la Coupe des associations membres, présentée par TSN, pour avoir affiché les meilleurs résultats moyens aux championnats canadiens en 2017-2018.

Tel qu’annoncé en septembre, Patricia Ray, Peter Inch et feu David Beesley ont été officiellement intronisés au Temple de la renommée du curling canadien.