Tous les articles / Nos championnats / Carey de l’Alberta a surmonté un gros déficit pour gagner le Tournoi des Coeurs Scotties

Carey de l’Alberta a surmonté un gros déficit pour gagner le Tournoi des Coeurs Scotties

SYDNEY (Nouvelle-Écosse) – Chelsea Carey et l’équipe de l’Alberta ont surmonté un déficit de 5-1 au 4e bout en volant cinq points dans les six derniers bouts dont deux dans le 11e. Elles ont réussi à gagner le Tournoi des Coeurs Scotties 2019 dimanche soir au Centre 200

« Je ne pense pas que je comprenne ce qui vient de se passer. Je suis juste en état de choc », a dit Carey, la championne des Scotties en 2016, après que Homan a raté son placement avec  sa dernière pierre. L’Alberta a volé deux points pour la victoire.

« Nous voulions l’obliger à effectuer ce placement parce que cette trajectoire est assez lente, » a déclaré Carey. « Nous avons mis nos efforts pour cela du début à la fin, mais je m’attendais encore à ce qu’elle le réussisse. »

L’Ontario a été en contrôle pour pouvoir bâtir une écart 5-1 en quatre bouts; elles jouaient à 91 % et l’Alberta à 63. Homan, elle-même jouait à 90 pour cent alors que Carey avait du mal à seulement 48 %.

Homan, a volé un point dans chacun des bouts suivants et avec le marteau, elles en ont inscrits trois au 4e.

Équipe Alberta. (Photo, Curling Canada/Andrew Klaver)

La première faille dans le jeu de l’Ontario est survenue au 6e quand Homan a raté une sortie de pierres, ce qui  a laissé à Carey, la troisième Sarah Wilkes, la deuxième Dana Ferguson, la joueuse de tête Rachel Brown et l’entraîneur Dan Carey avec un vol de un point. Et quand Homan a raté un autre monté frappé au 7e, l’Alberta a profité d’un autre vol et était de retour dans le match, 5-4. Carey, qui a élevé sa moyenne à 65 % jusqu’à la fin du match, avait soudainement trouvé ses moyens.

« Nous savions que nous en raterions plusieurs, alors nous nous sommes dit que nous allions mettre le plus de pression sur elles que nous pouvions », a dit Carey à la pause du cinquième. « Une fois qu’ils ont commencé à manquer, nous sentions que ça changeait un peu et nous pensions « Hé, nous avons notre chance », alors nous avons continué à trimer. »

Homan, la vice-skip Emma Miskew, la deuxième Joanne Courtney, la joueuse de tête Lisa Weagle, la remplaçante Cheryl Kreviazuk et l’entraîneur Marcel Rocque avaient une chance pour deux points au 8e, mais la tentative de réussir un double a échoué et elles n’en ont marqué qu’un seul; l’écart était alors de 6-4.

Carey en a pris un au 9e et en a volé un au 10e quand la pierre de  Homan était à court de deux pouces environ.

« Rebondir contre  une équipe avec des tireuses précises, ça semblait impossible, » a déclaré Carey qui a remporté les Scotties en 2016 avec une équipe différente. « Mais, mes coéquipières ont continué avec moi, toutes positives et déterminées; nous avons continué à trimer. »

Alors que c’était le deuxième championnat de Carey, c’était la première victoire des Scotties pour Wilkes, Ferguson et Brown.

Ce fut un résultat choquant et décevant pour Homan qui avait battu Carey dans 20 de ses 32 rencontres et cherchait à devenir la plus jeune capitaine à remporter quatre titres des Scotties. Après avoir réussi presque tous les coups dans la première moitié du match, elle a raté plusieurs coups clés qui ont permis à l’Alberta de rebondir et goûter à la victoire.

« Nous avons eu le contrôle et nous avons eu toutes les chances de gagner », a dit le Homan. « Nous en avons raté un peu trop. »

Sur son dernier lancer, elle a dit : «Nous avons décidé que trois pieds suffiraient, mais ça en prenait six. »

L’Alberta avait terminé à 9-2. Elles ont ensuite battu Robyn Silvernagle de laSaskatchewan, 11-7 dans le match Page 1-2 et a passé directement à la finale.

Homan a fini dans une égalité à trois pour le deuxième rang de la poule à 8-3 et puis elle a battu Krista McCarville du Nord de l’Ontario 6-4 dans le match Page 3 4 et Silvernagle 9-7 en demi-finale.