Tous les articles / Nos nouvelles / Présentation de l’équipe canadienne pour les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020

Présentation de l’équipe canadienne pour les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020

Quatre joueurs qui se distinguent autant sur la glace qu’à l’extérieur vont représenter le Canada aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020, à Lausanne, en Suisse, a confirmé aujourd’hui Curling Canada.

Emily Deschenes, Jaedon Neuert, Nathan Young et Lauren Rajala représenteront le Canada aux Jeux olympiques d’hiver pour la jeunesse 2020 à Lausanne, en Suisse.

Emily Deschenes de Greely, Ont., Jaedon Neuert de Winnipeg, Lauren Rajala de Sudbury, Ont., et Nathan Young de Torbay, T.-N.L., vont endosser l’uniforme unifolié dans les troisièmes Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver, du 9 au 22 janvier. Les épreuves de curling seront disputées à Champéry, en Suisse, où plusieurs compétitions internationales de curling ont été présentées au fil des ans.

Les candidatures de tous les joueurs éligibles (soit ceux nés entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2005) ont été évaluées, en particulier ceux qui ont participé aux Jeux d’hiver du Canada à Red Deer, Alb. en 2019, de même qu’au Championnat canadien des moins de 18 ans pour garçons et filles, à Sherwood Park, en Alberta.

Les athlètes ont été évalués en fonction de leurs habilités au curling, leur implication dans la communauté et leur réussite académique; ils devaient aussi soumettre un texte de 500 mots expliquant pourquoi ils voulaient participer aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver, et quel impact cela aurait sur leurs ambitions au curling, et sur le développement du sport au Canada.

«Nous sommes emballés par les quatre athlètes choisis pour aller à Lausanne, mais aussi par la qualité des candidatures, qui a vraiment impressionné le comité de sélection», assure Helen Radford, gestionnaire du volet curling jeunesse et NextGen à Curling Canada. «Ça augure bien pour l’avenir de notre sport au Canada.»

Radford agira comme entraîneure pour l’équipe en Suisse. «Dans ce groupe d’âge, des jeunes talentueux sont déterminés à améliorer leurs habiletés sur la glace, mais aussi à devenir des citoyens impliqués dans leur milieu. Même si ç’a été très difficile de choisir les quatre joueurs, c’est extrêmement encourageant de constater la passion et l’engagement de tous les candidats.»

Radford était aussi l’entraîneure de l’équipe canadienne lors des deux premières éditions des Olympiques jeunesse d’hiver. En 2012, à Innsbruck, en Autriche, la formation canadienne, composée de Thomas Scoffin, Corryn Brown, Derek Oryniak et Emily Grey, avait remporté la médaille de bronze, alors que Mary Fay, Tyler Tardi, Karlee Burgess et Sterling Middleton avaient raflé l’or en 2016 à Lillehammer, en Norvège.

Tous âgés de 16 ans, les quatre joueurs complètent leur 11e année dans leur école respective. Les positions de chacun seront attribuées après les camps d’entraînement avant les Jeux.

Rajala, qui joue au Idylwylde Golf and Country Club, vient de connaître une saison exceptionnelle qui l’a vue remporter l’or (pour Équipe Ontario) aux Jeux d’hiver du Canada et aussi, sous les couleurs d’Équipe Nord de l’Ontario, au Championnat canadien des moins de 18 ans, où elle lançait les dernières pierres pour l’équipe de Bella Croisier. Elle fréquente le Lasalle Secondary School, où elle conserve une moyenne de 95%.

Quant à elle, Deschenes a mené Équipe Ontario à la médaille d’argent au Championnat canadien U18. Elle joue au Manotick Curling Centre (près d’Ottawa) et conserve une moyenne de 84% au John McCrae Secondary School.

Neuert, qui représente le St. Vital Curling Club, à Winnipeg, a remporté la médaille de bronze au Canadien U18 en tant que vice-capitaine sur l’équipe de Jordon McDonald, du Manitoba. Il présente une moyenne de 90% (en immersion française) au Collège Jeanne-Sauvé, de Winnipeg.

Young agissait comme capitaine pour Équipe Terre-Neuve-et-Labrador aux Jeux d’hiver du Canada, où il a terminé quatrième. Cet étudiant en 11e année au Gonzaga High School a une moyenne de 96 % en immersion française ; il joue au RE/MAX Centre à St. John’s.

Vingt-quatre pays enverront des équipes mixtes au Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020 ; le format de la compétition sera confirmé plus tard.

Après la compétition en mixte, les joueurs formeront des équipes de doubles mixtes avec ceux des autres pays pour une autre compétition qui clôturera les Jeux.