Tous les articles / Nos histoires / Blog / Qui a dit qu’un cocktail doit être corsé pour être spécial

Qui a dit qu’un cocktail doit être corsé pour être spécial

L’exploitation de la nourriture et de la boisson dans n’importe quel centre de curling dans ce pays a subi des changements considérables ces derniers dix ans. Ces changements proviennent de deux tendances importantes hors du contrôle des gérants et des conseils d’administration. Le sont-ils?

La première, bien sûr, est une tendance de société : boire et conduire n’est plus toléré dans notre pays. Cependant, nos clubs en ont souffert financièrement de façon catastrophique. Dans le passé, plusieurs clubs comptaient grandement sur les profits du bar pour arriver ou par faire un surplus même au point de diminuer les droits de jeu des membres ou autres plans parce “nous avons le bar”.

La deuxième tendance qui affecte les ventes au bar se trouve dans le choix des Canadiens quand il s’agit de commander un verre. Comme nation, nous prenons plus soin de notre santé et les clubs de curling découvrent qu’un rye et Pepsi est remplacé par un jus de fruit; la bière locale joue souvent un second rôle à la bière légère ou autres spécialités.

À cause de ces tendances, nos centres ne peuvent plus compter sur les ventes au bar pour balancer leurs opérations (trouver de nouveaux filons de revenu est une autre histoire); cependant, il est important d’envisager des moyens de garantir les ventes d’après-matchs de nos clients. Même si le volume a diminué et que les ventes ne seront plus comme avant, le profit est encore possible en faisant une impression positive sur nos clients!

Considérons la préparation et le service de boissons sans alcool pour nos clients que nous savons qu’ils en apprécieront les différents choix et l’attention spéciale qui les accompagne.

J’ai récemment découvert un bon livre intitulé ‘The Original Guide to Alcohol-Free Beverages and Drinks’ par Robert Plotkin, Copyright 2002 BarMedia (disponible chez Chapters Indigo). Dans l’introduction, M. Plotkin note trois points et je vous les soumets:

  • “…qui a dit qu’un cocktail doit être corsé pour être spécial.”
  • “Les données démographiques des buveurs de boissons sans alcool comprennent pratiquement tout le monde.”
  • “Prenez en considération que les breuvages sans alcool et les boissons peuvent générer un profit énorme.”

La note dominante est que tous vos membres et les groupes usagers sont potentiellement des buveurs de boissons non-alcoolisées ; vous pouvez vous assurer de ventes d’après-matchs si vous offrez autre chose qu’un soda. Également, le fait que c’est non-alcoolisé ne veut pas dire que vous devez le vendre à rabais. N’ayez pas peur de faire de l’argent!

Le livre est rempli de bonnes recettes que vos clients apprécieront. Quelques-unes sont plus complexes qui pourraient exiger un personnel de bar, quelques-unes peuvent exiger des malaxeurs commerciaux pour les plus gros centres de curling mais je vous garantis qu’il y en a pour les plus petits clubs de curling qu’on pourra servir sur une base régulière ou lors d’événements spéciaux.

Avant de partager quelques recettes avec vous, je voudrais également suggérer que vous prépariez des breuvages spéciaux pour vos jeunes. Nous voulons nous assurer qu’ils trouvent agréable leur expérience de curling chez vous; il n’y a pas mieux que de servir une douceur ou une ‘root beer’ sur glace ou même d’utiliser un bâtonnet de réglisse comme paille! Leur offrir mieux que ce qu’ils pourraient se procurer à l’aréna!

De plus, examinez la possibilité de servir du très bon café et thé. La plupart des clubs servent du café dégueulasse – loin de Tim Hortons! Pensez à la manière d’améliorer votre café (et votre sélection de thé) et servez-le dans des tasses avec cuillères au lieu des omniprésents verres de Styrofoam et bâtonnets.
Voici quelques recettes pour faire saliver…

Le Virgin Caesar suprême

Vous le connaissez sans doute car il a été inventé au Canada. Vous vous dites que vous le servez déjà, sans vodka; cependant, nous vous mettons au défi de préparer le Virgin Caesar suprême.

  • Sel de céleri sur le rebord du verre.
  • Servir dans un beau grand verre (12 – 16 onces) sur glace (la moitié du verre avec de la glace)
  • Ajouter du Tabasco®, Worcestershire, sel et poivre au goût
  • Remplir avec du bon jus de ‘Clamato’ (bien le brasser avant de servir)
  • Garnir avec une tranche de citron et un bâtonnet de céleri
  • Autres options: garnir avec une tranche de concombre; servir une asperge au lieu du céleri et une tranche de poivron!

Note: Mott’s Clamato est un choix populaire de jus au Canada.

Boissons au sirop Torani

Il y a une compagnie bien connue au Canada du nom de Torani. Ils ont plus de 100 saveurs différentes. Vous trouverez ces produits dans les grandes épiceries ou dans des magasins spécialisés en nourriture. Une bouteille de 750ml coûte environ 10 $ et vous en obtiendrez environ 25 verres car la plupart des recettes exigent 1 once seulement. Ça revient à 0,40 $ du verre. Voici des façons amusantes de changer des boissons ‘ennuyeuses’ en délicieuses concoctions non-alcoolisées en y mettant un nom et sans prétention.

Holy Fuzzy Navel

  • Grand verre rempli à moitié de glace
  • 1 once de sirop Torani Peach
  • Presque remplir avec du jus d’orange
  • Ajouter un peu de club soda
  • Une tranche d’orange et une paille!

Red Velvet Sparkler

  • Grand verre rempli à moitié de glace
  • 4 onces de jus de canneberge
  • 2 onces de sirop Torani Pink Grapefruit
  • Remplir de club soda
  • Quelque chose de vert comme garniture et une paille!

Cream Soda Italien

  • Grand verre rempli à moitié de glace
  • Presque remplir avec du club soda
  • ¾ once de sirop Torani Passion Fruit
  • ¾ once de sirop Torani Watermelon
  • 1 once de crème moitié moitié
  • Garnir avec un fraise, ajouter une paille et brasser quand à boire!

Café classique à la menthe

  • Une tasse ou un verre à café
  • 1 once de sirop de Torani Chocolate Mint
  • Presque remplir de café chaud et frais
  • Ajouter de la crème fouettée, poudrer de cacao et une cuillère à café

Café chocolaté

  • Tasse ou verre à café
  • 3 onces de lait
  • 1 once de sirop au chocolat
  • 1 once de sirop de café
  • Presque remplir avec du café froid
  • Ajouter de la crème fouettée, poudrer de cacao et une cuillère à café

C’est un peu différent de ce que vous offrez maintenant excepté que vous avez une occasion mieux vendre en préparant le fameux chocolat chaud mieux qu’un verre de Styrofoam avec du liquide chaud. À la façon de la préparation des cafés plus haut, employez une grande tasse à café et remplissez-la au 4/5 de chocolat chaud. Garnissez avec de la crème fouettée et du chocolat râpé (ou une cerise) et ajoutez une cuillère et voilà! Une boisson chaude après le curling. (Je réalise que c’est sur les boissons non-alcoolisées mais cette version de chocolat chaud peut devenir une vraie boisson réchauffant d’hiver en y ajoutant ¾ once d’Amaretto.